L’imagination au Pouvoir…

L’imagination au pouvoir à Beyrouth, trace le fil d’une soirée historique organisée par l’Institut Français: La Nuit des Idées. Initiée en 2016 par l’Institut Français de Paris, la Nuit des Idées s’est avérée être, une fois de plus, tout comme son nom l’indique, une plateforme d’ouverture à l’autre, aux autres, à l’humain dans toutes ses différences et au monde.

‘L’imagination au pouvoir,’ thème inspiré des manifestations de 68, et après les automnes, les hievrs ou les printemps -arabes- les mouvements en Europe, ce thème reflète la voix d’un monde ouvert à l’imagination, aux rêves, à ce besoin de changer le monde…

Trois tables rondes et un café littéraire ont lieu et relèvent des thèmes suivants: ‘Nouvelles Mobilisations Citoyennes et Soulèvements,’ ‘Emancipation et Genre: les Combats Contemporains,’ et ‘Le Pouvoir de la Fiction.’ Au programme également des performances artistiques et un concert surprise; Khansa en concert-performance ‘oyuni’ avec Tarek Khuluki et Etyen en guise de clôture. Belle nuit.

Une ambiance aussi culturelle qu’interactive, des dialogues aussi riches que variés et une ouverture à de nouvelles idées, de nouveaux projets, mais surtout, une nouvelle attitude, celle de l’écoute, du partage, et du respect des choix de l’autre. Cette opportunité exceptionnelle a ouvert toutes les portes, battu tous les préjugés, dans un cadre sain promoteur du dialogue et de la tolérance. C’est au sein de ces espaces libres que nous pouvons encore rêver. C’est grâce à ces dialogues qu’il nous est encore possible de nous affirmer, de discuter, de dialoguer, afin d’ouvrir nos esprits et nos coeurs à cet autre qui n’est pourtant pas si différent. Ce n’est que grâce à des initiatives comme celles-ci que le monde retrouvera sa voix.