‘Un hymne sort du monde.’ Ciné Orchestre à Ehdeniyat

‘La musique est dans tout. Un hymne sort du monde.’ -Victor Hugo. Une douce musique. Une musique royale. Somptueuse. Hypnotisante. Envoûtante. Une musique limpide. Claire. Franche. Vraie. Elle qui nous emporte et autant en emporte le vent. Des images, des visages, le film de nos jours qui défile à la recherche d’une réponse à une quête sans fin, et puis, la quiétude. Le sentiment, la certitude que tout est là. Dans un instant magique où la scène vide se meuble après le silence, où le brouillard se dissipe après une nuit sans étoiles pour laisser place à tous les instruments du monde. Comme un hommage à cette montagne que tout secoue mais que rien n’égratigne. Et puis les cèdres qui se montrent bout après bout, et du bout de leurs branches caressent le pur, le beau, le bien et le vrai. Oui, si, ils sont de ce monde.

Notre Ehden, au coeur de nos coeurs, un écho à nos âmes, une affirmation d’exister au sein du Liban.  Ciné Orchestre à Ehdeniyat. Cérémonie d’ouverture du festival. Une mise en scène féérique de Georges Khabbaz alors qu’un fond de grand écran raconte des histoires immortelles de films qui nous ont façonnés à leur façon… renaît alors en nous cet artiste un peu fou, ce bateau un peu ivre qui nous invite à prendre le large, sur les rythmes accordés de l’Orchestre National dirigé par le Maestro Loubnan Baalbaki. Cinema Paradiso, The Godfather, Superman, Psycho, Starwars, Singing in the rain, Caramel… Ces films qui nous reviennent incorporés en live… comme un rêve devenu réalité. Un preuve que ce qui nous a fait rire ou pleurer a bel et bien existé. La scène, les films et la musique, une osmose inconditionnelle.

Une synergie d’images et de son. Et puis les applaudissements à l’unisson. Ghadi qui a grandi, Tania Saleh qui perce le grand écran sur cette même musique de Khaled Mouzanar qu’on connaît par coeur, comme un poème. Le petit garçon sur les planches, à la présence hypnotisante. Roy Khoury et sa performance Broadway en couleurs, in the rain. And so we sing! Un voyage à travers le temps, à la rencontre de nos Godfathers intérieurs, les grands de notre monde, les éternels.

 

Marie-Christine Tayah