Piaf le spectacle, à Beyrouth… un événement signé Allô Parents

‘Piaf est un personnage intemporel. Qui de nous ne connaît pas la vie en rose? Qui de nous n’a jamais dit ‘non je ne regretted rien’?’ Ce spectacle s’adresse à toutes les générations. Avec le modernisme de son actrice et chanteuse Anne Carrère, Piaf, Le Spectacle cible les jeunes qui connaîtront un grand répertoire de la chanteuse qu’ils ne connaissaient pas, allant de ses débuts dans le quartier de Montmartre jusqu’à sa lancée sur scène plus tard… Il cible également aussi les adultes qui aimeraient revivre des moments d’émotion du bel âge passé. ‘Je sais que je devrais être raisonnable, mais quand on raisonne en amour c’est comme si on le pesait, l’amour n’a pas de limite sinon ce n’est pas de l’amour!’ Voilà ce qu’atteste Piaf.  Voilà exactement ce qui s’appliquerait à ce spectacle: l’art n’a pas de limites et l’amour de Piaf transcende celles du temps… et de l’espace. Sur scène, toute commémoration est vraie, réelle. Toute reproduction, quand elle vient du coeur, est authentique… et l’amour ne meurt jamais. Le tout début? Un concours de circonstances. Il y a huit ans, Olga et Tania Haddad voulaient lancer un outil éducatif qui puisse soutenir la famille au Liban; la revue Allô Parents est alors née. Distribuée à 18,000 familles au Liban, Allô Parents prend la première place en termes de distribution. Aurélien Le Chevalier, alors directeur de l’Institut Français au Liban a encouragé cette initiative. Le projet s’est développé plus tard; afin de lever des fonds et de soutenir Allô Parents en l’imprimant et la distribuant sur le territoire libanais, la production de spectacles culturels en phase avec le projet initial a vu le jour. Jumelant tout leur baggage et leur savoir-faire en théâtre et en marketing, les deux soeurs mirent leur projet à exécution.   Les premiers pas Le premier projet ciblant le couple; ‘Les hommes viennent de Mars, les Femmes viennent de Vénus’ de Paul Dewandre, a connu un succès énorme. À partir de ce moment-là, tout devenait possible. Tchoupi fait son spectacle a été joué durant plus de trois ans au Liban, suivi des Marionnettes Françaises Dim Dam Doum, ‘Mars et Venus 2’, Cendrillon, Le Petit Prince, le nouveau spectacle de Tchoupi et puis actuellement Piaf, Le Spectacle.   Une aventure pour le meilleur! Les genres étant très différents, les pièces suivent quand même le même fil conducteur qu’est la famille, et la valeur ultime d’amour est présente dans tous les spectacles, déjà testés par des enfants franco-libanais ou par les organisatrices elles-mêmes. Ce qu’elles recherchent? Le contenu qui à chaque fois prend le dessus sur la forme. Les décors minimalistes de ces spectacles-là s’effacent pour laisser la place aux artistes et à leurs performances. Il n’est guère facile de séparer les liens familiaux des liens professionnels. Ce qui vient en secours à Tania et Olga est la confiance en l’autre et leur complémentarité; les limites des terrains de l’une et de l’autre se dessinent d’eux-mêmes.   -Marie-Christine Tayah